Mot du directeur scientifique



17 janvier 2019

J'ai récemment accepté de relever un nouveau défi, soit celui de vice-président aux affaires scientifiques chez Génome Québec. Je me joindrai à cette équipe dès la fin janvier 2019. La décision de quitter la direction scientifique du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) a été difficile à prendre considérant le plaisir que j'ai eu à travailler avec la formidable équipe des Fonds de recherche du Québec (FRQ). J'ai eu le privilège et la chance de côtoyer des personnes dotées de grandes qualités professionnelles et humaines. C'est une expérience que je n'oublierai jamais. Dans mes nouvelles fonctions, d'ailleurs, je serai très heureux de collaborer avec les FRQ pour continuer de dynamiser l'écosystème de la recherche au Québec.

Je suis fier des nombreux accomplissements que j'ai orchestrés avec l'équipe du FRQS. L'actualisation du programme de subventions des centres et instituts de recherche, les ententes de collaboration entre le FRQS et des partenaires nationaux et internationaux, le réinvestissement dans les programmes de bourses de formation et de bourses de carrière, pour ne nommer que ceux-ci, ont confirmé l'efficacité et le leadership du FRQS dans le soutien de la recherche en santé au Québec. J'ai eu l'occasion de constater à maintes reprises le respect que les organismes subventionnaires nationaux et internationaux manifestent pour les FRQ. Il ne fait aucun doute que ces derniers font fréquemment figure de référence auprès d'eux.

Je tiens à remercier le scientifique en chef, Rémi Quirion, les membres du conseil d'administration du FRQS, les collègues des deux autres Fonds de recherche et des services partagés des FRQ, ainsi que tout le personnel du FRQS, une équipe exceptionnelle. Je tiens à témoigner ici du dévouement du personnel, de la qualité de son travail et de son engagement pour assurer le soutien d'une recherche d'excellence au Québec.

Merci aux partenaires nationaux et internationaux, aux administrateurs des différents établissements universitaires et collégiaux et des organisations gouvernementales ainsi qu'aux chercheurs et chercheuses du Québec, qui ont inspiré nos choix de mesures à mettre en place pour mieux soutenir la recherche au Québec. 

Je vous souhaite une excellente année 2019!

Serge Marchand