Étudiante-chercheuse étoile Octobre 2015



Florence Allain

Étudiante au doctorat en pharmacologie
Université de Montréal


Publication primée : How Fast and How Often: The Pharmacokinetics of Drug Use Are Decisive in Addiction

Publiée dans : Neuroscience & Biobehavioral Reviews
 

Résumé

La consommation de drogues ne rime pas forcément avec toxicomanie; le patrimoine génétique du consommateur ainsi que l'environnement dans lequel il vit modulent ce risque. La recherche de Florence Allain démontre que les variables pharmacocinétiques des drogues (la quantité de drogue qui se rend au cerveau, ainsi que la vitesse et la fréquence à laquelle elle s'y rend) sont aussi déterminantes. Il a été démontré que plus une drogue parvient rapidement au cerveau, plus le risque de toxicomanie est grand. Par exemple, la nicotine peut être addictive lorsque fumée, mais thérapeutique lorsqu'administrée par un timbre sur la peau. Cette information a des implications importantes pour une meilleure compréhension des changements cérébraux associés à la dépendance aux drogues.