Étudiante-chercheuse étoile Novembre 2016



Karine Perreault

Étudiante au doctorat en santé publique
Université de Montréal


Publication primée : Does physical activity moderate the association between alcohol drinking and all-cause, cancer and cardiovascular diseases mortality? A pooled analysis of eight British population cohorts

Publiée dans : British Journal of Sports Medicine
 

Résumé

Nous avons tous déjà entendu dire que la consommation d'alcool modérée était bonne pour la santé. Or, les résultats de Karine Perreault et de son équipe n'appuient pas cette croyance. Ils montrent plutôt que le risque de mortalité toutes causes confondues, ainsi que celui lié au cancer, croissent au fur et à mesure que la consommation d'alcool augmente, et ce, même à des quantités modérées. Mais l'intérêt particulier de cet article provient du fait qu'il démontre que la pratique régulière d'activité physique peut atténuer considérablement, voire éliminer, l'association entre la consommation d'alcool et le risque de mortalité. Les résultats sont particulièrement frappants en ce qui concerne la mortalité liée au cancer. Ceci ne signifie pas que les gens actifs peuvent se permettre de consommer de l'alcool sans compter, puisque l'effet protecteur de l'activité physique s'estompe lorsque la consommation d'alcool est très élevée. Rappelons aussi que les auteurs ont évalué le risque de mortalité prématurée et non le risque de développer des maladies. Toutefois, cette étude réitère le rôle bénéfique de l'activité physique pour la santé, même en présence d'autres comportements plus néfastes.