Étudiante-chercheuse étoile Août 2015



Katrina Choe

Étudiante au doctorat en neuroscience à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill et stagiaire postdoctorale à l'Université de Californie à Los Angeles
IR-CUSM


Publication primée : High Salt Intake Increases Blood Pressure via BDNF-Mediated Downregulation of KCC2 and Impaired Baroreflex Inhibition of Vasopressin Neurons

Publiée dans : Neuron
 

Résumé

« La majorité des personnes hypertendues sont sensibles au sel, mais les mécanismes reliant l'augmentation du taux de sodium dans le sang (hypernatrémie) à l'augmentation de la pression artérielle (PA) n'ont pas encore été élucidés. L'hypernatrémie stimule fortement la libération d'une hormone appelée vasopressine, qui possède des propriétés antidiurétiques et vasoconstrictrices; cette hormone pourrait donc être un médiateur de l'élévation de la PA dépendant du sodium. Notre étude établit qu'une augmentation de la consommation de sodium pendant une semaine affecte les neurones chez le rat, ce qui entraîne une libération excessive de vasopressine dans la circulation qui suffit à faire augmenter la PA. Ces résultats démontrent que les neurones qui libèrent la vasopressine jouent un rôle important dans l'augmentation de la PA chez les personnes sensibles au sel. L'importance de nos résultats a été soulignée dans les revues Nature Reviews Neuroscience et Science Signaling. »


L'hypertension est un important problème de santé qui touche actuellement le tiers de la population mondiale. L'étude de Katrina Choe fournit des preuves qu'une consommation élevée de sodium entraîne une « reprogrammation » d'un circuit neuronal qui favorise l'augmentation de la PA chez les personnes sensibles au sel. Ces conclusions ont suscité un intérêt considérable des médias, dont certains médias internationaux comme Radio Canada International et le Huffington Post. Cette étude, qui aura une incidence importante sur la santé publique, contribuera à sensibiliser les professionnels de la santé et l'ensemble de la population sur les risques d'une consommation élevée de sodium. Elle pourrait inciter autant les personnes en santé que celles souffrant d'hypertension à réduire leur consommation de sodium et ainsi contribuer à diminuer l'incidence de l'hypertension.