Étudiant-chercheur étoile Mai 2013



Brandon Faubert

Étudiant au doctorat en physiologie
Université McGill


Publication primée : AMPK Is a Negative Regulator of the Warburg Effect and Suppresses Tumor Growth In Vivo

Publiée dans : Cell Metabolism, 17(1):113-24.
 

Résumé

« Le cancer est une maladie qui survient en raison d'un dérèglement de la croissance cellulaire. Pour que les cellules cancéreuses se développent rapidement, elles ont besoin d'énergie et de nutriments. Mon projet de recherche a permis de démontrer que la protéine kinase activée par l'adénosine monophosphate (AMPK – adenosine monophosphate-activated protein kinase) joue un rôle dans le développement et la progression des cancers. En effet, cette protéine agit comme une jauge d'énergie : elle contrôle les processus énergétiques pour favoriser la survie cellulaire. J'ai découvert que les tumeurs se développaient plus rapidement chez les souris qui n'expriment pas l'AMPK, ce qui porte à croire que cette protéine est un ingrédient clé pour contrôler le développement de la tumeur pour certains types de cancer. Ce résultat nous permet donc de croire que l'activation de l'AMPK pourrait s'avérer efficace pour ralentir la progression des cancers. »

Dans le cadre de ses recherches, Brandon Faubert examine comment les cellules cancéreuses utilisent les nutriments et les ressources pour maintenir leur croissance. Le fait de mieux comprendre ces mécanismes pourrait nous aider à déterminer comment les cellules cancéreuses se développent et nous permettre d'utiliser des approches de traitement plus personnalisées. De plus, l'AMPK est l'une des protéines responsables de l'effet de la metformine, un médicament largement prescrit pour traiter le diabète et dont on étudie actuellement le rôle dans le traitement du cancer. Cette étude, combinée à d'autres recherches, pourrait expliquer pourquoi la metformine constitue potentiellement un nouveau traitement contre le cancer.