Vieillissement et cognition dans la sclérose en plaques : rôle de la réserve cognitive

 

Alexandra Tremblay

Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal

 

Domaine : vieillissement

Programme Formation de doctorat

Concours 2018-2019

Partenaire :

Société canadienne de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie chronique qui affecte le système nerveux central et, dans plus de la moitié des cas, le fonctionnement cognitif des patients. Grâce aux traitements actuellement disponibles, l'espérance de vie des patients a été grandement améliorée, depuis les deux dernières décennies. De plus, de récentes études soulignent qu'il y aurait de plus en plus de gens qui développeraient la maladie après l'âge de 60 ans. Ainsi, les patients vieillissent avec la SEP. Les déficits cognitifs liés au vieillissement sont une préoccupation majeure dans notre société et les patients atteints de SEP n'y sont pas protégés. Cependant, le vieillissement cognitif des patients âgés avec SEP est un sujet négligé en recherche à ce jour. La relation synergétique entre la maladie et les processus de vieillissement normal constitue un nouvel obstacle pour les cliniciens et les patients.

En effet, comme les patients vieillissent, les comorbidités et les changements physiologiques et psychologiques liés au vieillissement normal peuvent amplifier la sévérité des incapacités et des déficits liés à la maladie. Nous proposons donc d'étudier les déficits cognitifs dans la SEP en relation avec le vieillissement afin de différencier les effets de l'âge et de la durée de la maladie sur la cognition. Plus particulièrement, nous visons à distinguer les troubles cognitifs directement liés à la SEP de ceux associés aux processus de vieillissement normal ou à une pathologie liée à l'âge (ex. maladie d'Alzheimer). Les rôles protecteurs liés au mode de vie, à l'éducation et au niveau d'engagement dans des activités stimulantes sur le plan cognitif (ex. lecture) seront également examinés en relation avec le fonctionnement cognitif des patients. Ceci a pour but d'identifier les prédicteurs d'un vieillissement cognitif sain dans cette maladie.