Vers un nouveau paradigme pour le diagnostic et suivi non invasif des hépatopathies chroniques par imagerie

 

An Tang

Centre hospitalier de l'Université de Montréal

 

Domaine : Nutriton et métabolisme

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2013-2014

Partenaire

Fondation de l'Association des radiologistes du Québec

Les maladies du foie (hépatopathies) chroniques peuvent être difficiles à diagnostiquer car les symptômes sont vagues ou parfois même absents. Toutes les causes d'hépatopathies chroniques peuvent mener à la fibrose, un processus de cicatrisation. Avec le temps, la fibrose peut évoluer vers la cirrhose, un stade avancé où les patients ont un risque accru de développer des saignements digestifs, un cancer du foie et une insuffisance hépatique nécessitant une greffe. Pour confirmer un diagnostic d'hépatopathie chronique, une biopsie est présentement requise.

Une biopsie nécessite l'insertion d'une aiguille dans le foie pour retirer un petit morceau de tissu qui est ensuite examiné au microscope pour déterminer la quantité de fibrose. La biopsie du foie est une procédure invasive et potentiellement douloureuse associée à un risque de saignement dans 0,5 % des cas, une source de préoccupation pour les patients et leurs médecins. En raison de l'évolution des hépatopathies chroniques, il est peu pratique de répéter des biopsies sur plusieurs décennies. Par conséquent, il y a un besoin criant pour des alternatives non invasives à la biopsie du foie.

L'objectif de ce programme de recherche est de développer et d'évaluer des méthodes d'imagerie pour l'évaluation des hépatopathies chroniques. Dans la première étude clinique, nous comparerons trois méthodes non invasives appelées élastographie par résonance magnétique, palpation par force de radiation ultrasonore et élastographie transitoire pour la mesure de la fibrose du foie. Dans la deuxième étude clinique, nous mesurerons le pourcentage de gras dans le foie chez des diabétiques de type 2 par des méthodes de résonance magnétique. Dans le troisième projet, nous développerons un logiciel en partenariat avec une firme montréalaise pour mesurer le volume du foie. Utilisées en combinaison, ces méthodes pourraient réduire le besoin pour des biopsies du foie et faciliter le suivi des patients porteurs d'hépatopathie chronique.