Une approche unifiée pour le diagnostic et le suivi thérapeutique des désordres neurologiques et psychiatriques

 

Sylvain Baillet

CUSM - Institut neurologique de Montréal

 

Domaine : Neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2013-2014

Bien que ces maladies soient bien distinctes, mon hypothèse est qu'elles affectent les mêmes mécanismes régulateurs de l'excitabilité neuronale. Ceci est particulièrement spectaculaire avec les crises d'épilepsie, mais c'est aussi le cas pour la MA : les régions cérébrales affectées en premier présentent des niveaux plus élevés d'un composé biochimique induisant une activité neuronale anormale.

Je fais donc l'hypothèse que l'imagerie cérébrale à la milliseconde près, par magnétoencéphalographie (MEG), contribuera à révéler ces anomalies précoces et propose de travailler avec des cas de MA et d'épilepsie afin de prouver les premiers concepts cliniques.

Je souhaite proposer de nouveaux marqueurs pré-cliniques basés sur l'observation en MEG de l'orchestration de l'activité cérébrale rythmique, à des fréquences multiples, ce qui constitue un indicateur de l'excitabilité neuronale. Chez les patients, je vais tester l'hypothèse que ces rythmes cérébraux sont localement ou globalement anormaux, par rapport aux variantes identifiées grâce à une base de données de témoins sains. Je propose également d'évaluer les capacités thérapeutiques de l'imagerie en temps réel de ces marqueurs, en vérifiant qu'elle peut aider les patients épileptiques à mieux maîtriser la survenue de leurs crises.

Mes recherches auront pour impact de faciliter le diagnostic précoce de maladies neurologiques complexes, en identifiant comment et où les mécanismes fondamentaux de l'excitabilité neuronale sont altérés.