Une approche de méthodes mixtes pour identifier les stéréotypes associés aux aides techniques utilisées en réadaptation de la dégénérescence maculaire liée à l'âge

 

Walter Wittich

Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR)

 

Domaine : Vieillissement

Programme : Recherches sur la dégénérescence maculaire liée à l'âge (Programme DMLA)

Concours 2016-2017

La population québécoise vieillit et, du même coup, on observe une augmentation du nombre de cas de maladies reliées au vieillissement. La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une maladie qui cause une perte de la vision centrale, nécessaire pour la lecture. Une intervention importante pour le maintien et le regain partiel d'une fonction visuelle pour la DMLA est la réadaptation en basse vision, qui inclut crucialement l'utilisation d'aides techniques. Cependant, ces appareils, tels que des loupes et des cannes blanches, peuvent être délaissés ou même refusés d'emblée par l'individu à cause des stéréotypes entourant leur usage.
 
Le public perçoit ces aides techniques comme des symboles d'invalidité et de vulnérabilité, et des études ont démontré que les stéréotypes et la stigmatisation peuvent avoir un impact significatif sur l'adoption et l'abandon d'aides techniques.
 
Le Québec facilite l'adoption de ces appareils grâce aux programmes d'aides techniques accessibles sans frais à ses résidents. Le coût de ces programmes se rapproche des 3 millions de dollars par année et ne cesse de croître, car leurs bénéficiaires principaux sont les personnes âgées. Cependant, le taux d'abandon d'une aide technique est estimé entre 30 et 70%. Afin d'assurer une responsabilité financière, nous nous devons de mieux identifier les individus qui ne sont pas prêts à adopter une aide technique et de les éduquer afin de les rendre prêts à la réadaptation.
 
Notre but est d'évaluer la réaction volontaire et involontaire de personnes âgées ayant une DMLA face aux aides techniques. Ce projet servira de base à un programme de recherche à plus long terme, dans lequel nous évaluerons la capacité de ces mesures à prédire qui aurait besoin de plus d'éducation afin de les rendre prêts à la réadaptation.