Stratégies innovantes pour revasculariser les patients avec maladie coronarienne complexe

 

Stéphane Rinfret

Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Senior

Concours 2015-2016

La maladie cardiaque athérosclérotique cause l'apparition de blocages dans les artères du cœur.  Lorsque plusieurs blocages sont identifiés, il sera recommandé de faire une chirurgie cardiaque de pontages plutôt que de débloquer avec un ballonnet et des tuteurs.  La chirurgie cardiaque demeure toutefois une procédure plus invasive, nécessitant plusieurs mois de convalescence, et plus à risque de mortalité.

Il est souhaitable d'identifier les patients avec plusieurs blocages qui sont les meilleurs candidats aux pontages, et ceux qui pourraient être traités par angioplastie avec tuteurs pharmaco-actifs.  Comme le chirurgien doit attacher des pontages sur un vaisseau, ce vaisseau doit être relativement sain pour accueillir le pontage. Je veux parfaire notre évaluation du site des futurs pontages pour prédire s'ils peuvent être effectués ou non, et s'ils sont à risque de se boucher compte tenu que l'artère est trop malade.  Notre évaluation pourrait éviter des chirurgies inutiles.  De plus, les artères complètement occluses sont difficiles à ponter.  Toutefois, nous arrivons maintenant à les débloquer avec des techniques très avancées, avec un succès qui dépasse 90%.  Nous allons donc comparer si l'angioplastie spécialisée pour les occlusions chronique fait mieux que les pontages pour ces patients. 

Finalement, l'utilisation de la veine de la jambe comme conduit de pontage est associée à une mauvaise évolution à moyen terme.  Plus de la moitié de ces pontages seront bouchés à l'intérieur de 10 ans. Toutefois, lorsque les artères mammaires du thorax sont utilisées pour des pontages, elles ne se bouchent pratiquement jamais.  Nous voulons tester une approche combinant la chirurgie avec les artères mammaires et l'angioplastie avec tuteurs pharmaco-actifs pour éviter de devoir utiliser ces veines de la jambe.  Mon programme vise donc à améliorer les soins des patients avec maladie complexe des artères du cœur.