Soins pallatifs pour les patients Inuits du Nunavik, Québec

 

Paul Brassard

Institut Lady Davis de recherches médicales de l'Hôpital général juif

 

Domaine : cancer

Programme recherches sur le cancer

Concours 2013-2014

Partenaire

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Actuellement, il y a 11 000 Inuits vivant au Nunavik, dispersés dans 14 villages isolés de la côte. Les changements au mode de subsistance traditionnelle (chasse et pêche), les pratiques d'un mode de vie sédentaire et une augmentation de  l'espérance de vie a considérablement transformé les collectivités Inuits au cours des 50 dernières années. Avec ces changements, sont venues l'augmentation de  l'incidence du cancer et d'autres maladies chroniques. L'objectif de ce projet de recherche est de mieux comprendre la prestation des soins en de fin de vie  pour les Inuits du Nunavik atteints de cancer et d'identifier les moyens d'améliorer la qualité de vie des patients et des membres de la famille.

Nous avons établi cinq domaines clés (la prise de décision; soins à domicile, la communication, l'éducation, les espoirs / attentes) pour lesquels nous avons conçu une grille d'entretien semi-structurée. Notre prochaine étape est de valider cette grille et de mettre en oeuvre l'enquête au Nunavik. Nos participants ciblés sont les infirmières dans les centres de santé locaux, les médecins de Montréal et du Nunavik, les travailleurs à domicile, travailleurs sociaux, travailleurs de soins communautaires, les interprètes et les chefs spirituels. Les participants ciblés issus des communautés incluront des patients (lorsque cela est possible et approprié), des membres de familles endeuillées et les dirigeants des groupes de pairs (personnes âgées, jeunes).

Nous allons travailler avec un comité directeur, composé de représentants des collectivités Inuits, les membres de la Régie régionale de la Santé et des Services sociaux, et les prestataires de services impliqués dans les soins de fin de vie qui supervisera les objectifs et les progrès du projet. Les résultats de notre étude jetteront les bases pour le développement de futurs programmes communautaires de soins de fin de vie au Nunavik.