Rôle des sphingolipides dans la pathogenèse de l'asthme

 

David Marsolais

Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

 

Domaine : Santé circulatoire et respiratoire

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2012-2013

L'asthme affecte plus de trois cent mille canadiens. En dépit d'avancées dans le domaine du traitement des symptômes, une proportion des asthmatiques est réfractaire aux interventions courantes et aucune stratégie ne permet de guérir cette maladie chronique. Récemment, des médiateurs (les sphingolipides) ont émergé en tant que modulateurs importants de l'immunité et d'ailleurs, leur potentiel thérapeutique a été démontré chez l'humain dans une maladie à connotation immune, c'est à dire la sclérose en plaque. Tout récemment, il a aussi été démontré que des analogues synthétiques des sphingolipides pouvaient interférer avec le développement de l'asthme expérimental. Cependant ces drogues ont plusieurs mécanismes d'action et on comprend mal comment elles agissent pour interférer avec l'asthme.

Ce programme de recherche vise donc à mieux définir les mécanismes et les cibles par lesquels ces molécules exercent leurs effets bénéfiques. Les résultats issus de ce programme augmenteront non seulement notre compréhension de nouveaux médiateurs impliqués dans l'asthme, mais pourraient également servir de base pour l'élaboration de nouvelles stratégies pour le traitement de l'asthme puisque cette nouvelle classe de molécules a été approuvée pour utilisation chez l'humain.