Rôle de la réponse immunitaire dans le maladie de Parkinson et d'Huntington et applications thérapeutiques

 

Denis Soulet

Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université Laval (CRCHUQ-CHUL)

 

Domaine : Neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme  chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2012-2013

 

 

Les maladies de Parkinson et d'Huntington sont des maladies neurodégénératives incurables caractérisées par l'apparition de troubles moteurs et cognitifs qui réduisent considérablement la qualité de vie des patients. Dans ces deux maladies, le développement de troubles inflammatoires chroniques affecte la survie des neurones du cerveau. Étant donné que la réponse inflammatoire possède une composante bénéfique et une composante néfaste pour les neurones, l'objectif à long terme de mon programme de recherche consiste à mieux comprendre les processus inflammatoires dans ces maladies dans le but de concevoir de nouveaux médicaments pour promouvoir une réponse immunitaire qui favorisera la survie neuronale et sera davantage propice à la réparation.

Chez les patients parkinsoniens, la dégénérescence du système nerveux de l'intestin précède les troubles moteurs et pourrait contribuer à la progression de la maladie. Ainsi, le premier volet de mon programme vise à mieux comprendre le rôle des cellules immunitaires présentes dans l'intestin de souris lors d'une dégénérescence induite par une toxine qui mime les effets de la maladie de Parkinson. Le deuxième volet de mon programme de recherche est centré sur le rôle de la réponse immunitaire dans la maladie d'Huntington, une maladie génétique causée par la mutation du gène de l'huntingtine. Dans ce projet, nous allons étudier dans le sang des patients et dans des cellules en culture comment la protéine mutée altère la réponse immunitaire.

À plus ou moins long terme, ce programme de recherche devrait permettre de mieux comprendre ces maladies et de mettre au point de nouveaux médicaments et de nouveaux tests cliniques pour mieux diagnostiquer l'avancement de ces maladies. De plus, les modèles animaux et en culture de cellule qui sont développés au cours de ce programme fourniront d'excellents outils pour tester l'efficacité de nouveaux médicaments.