Programme de recherche clinique sur la toxicomanie et les troubles de santé mentale associés

 

Didier Jutras-Aswad

Centre hospitalier de l'Université de Montréal [CHUM]

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 2

Concours 2018-2019

La toxicomanie est associée à des coûts élevés pour la société et une panoplie de conséquences sur le plan de la santé, particulièrement quand se surajoutent des troubles psychiatriques. Il y a un besoin urgent de mieux comprendre ces problématiques et de développer des interventions plus adaptées pour ces conditions.

Mon programme de recherche comprend trois projets. Le premier vise à mieux comprendre le lien entre la consommation de substances, la santé mentale et les comportements à risque de transmission du VIH et de l'hépatite C chez les utilisateurs de drogues injectables. Mon groupe de recherche mène une étude épidémiologique qui permettra d'évaluer les diagnostics psychiatriques, les symptômes psychologiques, les comportements à risque tels que le partage de matériel d'injection, et le profil de consommation de substances chez ces personnes. L'objectif est de générer les connaissances nécessaires à la mise en place d'interventions de prévention et de traitement mieux adaptées pour cette population. Mon deuxième axe de recherche consiste à étudier les propriétés thérapeutiques du cannabidiol dans le traitement de la dépendance à la cocaïne. À long terme, cette étude clinique pourrait permettre le développement d'un traitement pharmacologique pour cette condition.

Enfin, dans une étude menée dans plusieurs sites partout au Canada, je propose de comparer deux modèles de soin pour traiter la dépendance aux opioïdes de prescription parmi ceux actuellement disponibles: la méthadone, dont l'administration est conditionnelle à la présence d'une supervision étroite, et la Buprénorphine/Naloxone, dont les modalités d'administration peuvent être plus souples. Dans l'ensemble, mon programme de recherche propose de fournir des données scientifiques qui permettront la mise en place d'interventions cliniques innovantes et mieux adaptées pour les personnes souffrant de toxicomanie et de troubles de santé mentale.