Prévention des infections : à l'hôpital et dans la communauté

 

Caroline Quach-Thanh

Centre universitaire de santé McGill

 

Domaine : Santé des populations

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Senior

Concours 2013-2014

Les soins de santé souffrent d'une pénurie de ressources tant humaines que financières. La prévention des infections, que ce soit par le biais de la vaccination ou la prévention des infections hospitalières, demeure une des mesures avec le meilleur rapport coût-efficacité. Les mesures préventives gagnent donc à être mises en place mais l'impact de leur implantation doit être évalué. Nous savons déjà que le fardeau ainsi que la morbidité et mortalité des infections nosocomiales sont substantiels. De plus, face à l'émergence de bactéries multirésistantes, de pathogènes hautement transmissibles à morbidité et mortalité élevées ou face à de nouveaux agents contre lesquels nous possédons peu d'armes thérapeutiques, les mesures de prévention des infections et la surveillance sont souvent les seuls outils disponibles.

Mon programme de recheche a comme point central la surveillance et compte deux thèmes. Le premier thème touche la surveillance des maladies nosocomiales et a comme objectifs d'étudier les forces et les failles d'un système provincial de surveillance (1.1) des bactériémies sur cathéters centraux tout en étudiant l'impact des mesures mises en place et (1.2) de l'utilisation des antimicrobiens et l'impact sur la résistance de la flore nosocomiale. Le deuxième thème est en lien avec la vaccination et a comme objectif l'évaluation de l'impact du programme de vaccination contre (2.1) le rotavirus et (2.2) l'influenza chez les enfants avec fibrose kystique avec le vaccin vivant atténué contre l'influenza (VVAI).

Le domaine de la prévention des infections est en plein essor et peu de chercheurs s'y intéressent. La recherche évaluative est nécessaire afin d'assurer la qualité et la nécessité des diverses mesures mises en place.