Politiques de santé dans des contextes institutionnels complexes: le cas de la réglementation des produits et de la politique de santé mentale

 

Raphael Lencucha

Université McGill

 

Domaine : services santé

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2016-2017

Les politiques de santé publique ont le potentiel d'affecter grandement la santé des populations. En effet, elles façonnent de nombreux aspects de nos vies, du type de produits que nous consommons aux standards guidant la pratique clinique. Les politiques de santé sont influencées par de nombreux facteurs entrecroisés, y compris les normes sociales, les intérêts commerciaux et les idéologies concernant le rôle du gouvernement dans la promotion de la santé. Il faut donc porter une attention particulière à ce que le processus d'élaboration et de mise en œuvre des politiques oriente correctement celles-ci. Mon programme de recherche examine l'impact de diverses influences sur la règlementation du tabac et des produits alimentaires et sur la structuration du système de santé mentale. Ces deux domaines fournissent des exemples probants pour comprendre comment les décisions sont prises dans des cadres institutionnels complexes et quelle est la meilleure façon de faciliter la coopération et la coordination pour favoriser la santé. Mon programme de recherche examine de manière critique les méthodes employées par les différents acteurs qui influencent le processus politique et il identifie les conditions qui façonnent la prise de décision.

Ces conditions comprennent les relations entre les différents secteurs d'un gouvernement, entre le gouvernement et les autres acteurs et/ou entre le gouvernement et les idées dominantes, par exemple concernant la façon dont le politique se devrait d'adresser un problème de santé (c'est-à-dire le meilleur «bien») ou encore comment faire face aux intérêts commerciaux dans le cadre de délibérations publiques. En faisant la lumière sur les aspects qui façonnent les politiques publiques, mon programme de recherche permet donc d'offrir des recommandations tangibles pour le développement d'institutions favorisant la coopération et la coordination entre différents paliers et secteurs gouvernementaux, ainsi qu'entre les différents acteurs engagés pour la santé.