Pathogénèse des infections à Clostridium difficile, interactions hôte-pathogène et développement d'agents thérapeutiques novateurs

 

Louis-Charles Fortier

Université de Sherbrooke

 

Domaine : Maladies infectieuses et immunitaires

Programme chercheurs boursiers - Junior 2

Concours 2012-2013

La bactérie C. difficile est la principale cause de diarrhée nosocomiale associée à la prise d'antibiotiques. La sévérité et la mortalité associées aux infections à C. difficile (ICD) ont augmentées de façon marquée ces dernières années, mais les raisons de ces changements épidémiologiques demeurent floues. De plus, les traitements actuels sont limités et leur efficacité est remise en question.

L'objectif à long terme de mon programme est de mieux comprendre le processus d'infection par C. difficile et d'identifier les facteurs qui influencent la susceptibilité aux ICD et aux rechutes. Je cherche également à développer des agents thérapeutiques novateurs pour lutter contre C. difficile. 

Au cours des 4 prochaines années je propose i) d'étudier la diversité génétique de C. difficile et le rôle des prophages (virus intégrés dans le chromosome de la bactérie) dans la biologie et la virulence de la bactérie, ii) d'étudier l'impact des antibiotiques sur la microflore intestinale et sur la susceptibilités aux ICD, iii) d'étudier la régulation du chimiotactisme, i.e. la capacité à se déplacer dans un milieu pour aller chercher des nutriments ou pour fuir des conditions hostiles, la motilité (capacité de se déplacer) et la virulence de C. difficile, et finalement iv) de développer de nouveaux antibiotiques contre une toute nouvelle cible cellulaire composée d'ARN (matériel responsable du transport de l'information génétique).

Les données issues de ce programme permettront de mieux comprendre la biologie et la virulence de la bactérie C. difficile, de même que les causes menant aux ICD. De plus, les données recueillies permettront éventuellement de mieux prévenir et traiter les ICD.