Nanoparticules magnétiques et radioactives ultrafines pour l'imagerie multimodale et pour la radiothérapie interne

 

Marc-André Fortin

Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CRCHUQ)

 

Domaine : Cancer

Programme chercheurs boursiers - Junior 2

Concours 2012-2013

Les dernières années ont vu croître la discipline des nanotechnologies, consistant en la fabrication, l'observation et l'utilisation de matériaux caractérisés par de petites tailles. En effet, un nanomètre représente 1/100 000 du diamètre d'un cheveu. Or, un nanomatériau ne se définit pas seulement par sa faible taille, mais aussi par l'expression de propriétés uniques révélées seulement à cette échelle. L'imagerie médicale compte parmi les domaines dans lesquels les nanotechnologies ont connu des avancées tangibles et réellement applicables autant en recherche biomédicale que dans l'élaboration de nouveaux diagnostics et de nouveaux traitements.

Le programme de recherche de Dr Marc-André Fortin repose sur le développement de nouveaux matériaux de très faible taille (3-20 nm) exprimant de fortes propriétés de contraste en imagerie par résonance magnétique (IRM). Cette technique d'imagerie, très couramment utilisée en clinique, est maintenant largement répandue dans nos hôpitaux. Les « nanoparticules » à effet de contraste en IRM synthétisées au laboratoire de Dr Fortin, permettront de marquer des cellules et de suivre celles-ci à la trace dans un organisme (animal, patient), en utilisant une combinaison de l'IRM et des méthodes nucléaires basées sur l'injection de radio-isotopes (telle la tomographie par émission de positons : TEP).

Des applications nombreuses sont envisagées pour l'étude des mécanismes de diffusion du cancer, de la distribution de cellules immunitaires, pour le suivi post-implantation de cellules souches, et aussi pour mieux révéler le contour d'instruments biomédicaux utilisés en IRM. Ce programme de recherche s'inscrit dans le développement de nouvelles procédures d'imagerie moléculaire et cellulaire.