Modèle d'intervention pharmacien-médecin pour réduire l'utilisation de médicaments à haut-risque par les personnes âgées vivant dans la communauté

 

Cossette Benoît

McMaster University

 

Domaine : Vieillissement

Programme : Formation postdoctorale (citoyens canadiens ou résidents permanents)

Concours 2016-2017

Partenaire:

Unité SOUTIEN du Québec (Stratégie de recherche axée sur le patient)

La prescription de médicaments aux personnes âgées est souvent complexe en raison de multiples maladies chroniques pour lesquelles de nombreux médicaments sont prescrits. De plus, les personnes âgées sont habituellement plus sensibles aux effets indésirables des médicaments. Ceci est particulièrement vrai dans le cas de certains médicaments pour lesquels le risque d'effets indésirables est généralement plus élevé que les bénéfices potentiels. Nous pensons que les groupes de médecine familiale (GMF) dans le cadre desquels les pharmaciens et les médecins travaillent en interdisciplinarité sont un milieu de soins propice pour assurer un suivi optimal des médicaments prescrits aux personnes âgées.

Dans un premier temps, ce projet permettra de dresser le portrait de l'utilisation, par les personnes âgées suivies en GMF, des médicaments à risque élevé d'événements indésirables. Dans un second temps, une évaluation sera faite d'un système informatique qui permet d'identifier les personnes âgées prenant ces médicaments à risque élevé d'effets indésirables. L'évaluation portera également sur un modèle de soins novateur où la pharmacothérapie des personnes âgées identifiées par le système informatisé est révisée conjointement par le médecin et le pharmacien du GMF afin de déterminer si des changements peuvent être apportés au traitement médicamenteux.

Nous faisons l'hypothèse que ce projet permettra de diminuer la prise de médicaments à risque élevé d'effets indésirables par les personnes âgées.