Mécanismes biochimiques de l'héritabilité épigénétique

 

Nicole Francis

Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM)

 

Domaine : cancer

Programme : Chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2016-2017

 

Presque toutes les cellules du corps contiennent notre bagage génétique (ADN) mais seulement une petite partie est utilisée pour diriger la fonction cellulaire. Pendant le développement, les cellules qui forment les tissus et organes reçoivent des instructions sur la partie du bagage génétique qu'elles doivent utiliser. Elles organisent leur ADN pour que les parties utilisées soient plus faciles d'accès, mettant les parties inutilisées de côté. Ainsi, le même ADN est organisé de façon différente dans différentes cellules. L'organisation s'effectue par des protéines qui se lient à l'ADN. La structure ainsi formée s'appelle chromatine.
Les protéines du groupe Polycomb (PcG) sont des protéines chromatines importantes car elles mémorisent l'organisation de la chromatine dans différentes cellules. Elles ont été découvertes dans les années 40 dans la mouche des fruits et ensuite dans les mammifères en tant que protéines favorisant la formation de tumeurs. Selon plusieurs études, ces protéines jouent un rôle central dans divers cancers et sont aussi importantes dans le développement normal. Ainsi, les protéines chromatines relient et contrôlent les procédés par lesquels les cellules mémorisent ce qu'elles sont et comment elles deviennent cancéreuses.

Lorsqu'une cellule de divise, elle duplique l'organisation de la chromatine : les mêmes parties du bagage génétique soit utilisées par les deux nouvelles cellules. Nous étudions comment la structure de la chromatine se duplique lors de la division cellulaire et pourquoi les PcG sont importantes dans ce processus. Pour le comprendre au niveau moléculaire, nous avons recréé le comportement de la chromatine et des protéines PcG durant la division cellulaire en éprouvette.

Comprendre comment les protéines PcG se souviennent de l'emballage chromatinien nous aidera à comprendre comment et pourquoi la chromatine est perturbée lors d'un cancer et nous pourrons ainsi identifier de nouvelles approches thérapeutiques anti-cancer.