Maintien à domicile et démences : vers une utilisation d'approches technologiques innovantes

 

Nathalie Bier

Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal

 

Domaine : vieillissement

Programme chercheurs-boursiers Junior 1

Concours 2014-2015

D'ici 2038, plus de 1 125 200 Canadiens seront atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'une démence connexe et il est prévu que la demande pour les soins de longue durée soit multipliée par 10. Il est donc urgent de s'attarder au développement d'approches innovantes permettant une meilleure compréhension des difficultés de cette population et favorisant le maintien à domicile.

En utilisant les nouvelles technologies, comme les maisons intelligentes et les tablettes électroniques, les projets de recherche que nous réalisons visent à trouver des moyens nouveaux pour s'attarder à ce défi que représente la démence pour le système de santé.

Ainsi, le premier projet vise à étudier si des capteurs utilisés dans les maisons intelligentes, comme des capteurs de mouvements ou d'ouverture de portes, peuvent contribuer à mieux détecter des difficultés rencontrées dans la vie quotidienne par des personnes à risque de développer une maladie d'Alzheimer.

Un deuxième projet vise à étudier si ces mêmes détecteurs, combinés avec d'autres moyens technologiques comme un ordinateur personnel, peuvent supporter la réalisation de repas pour des personnes présentant des troubles cognitifs importants. Enfin, le troisième projet vise à étudier s'il est possible de faire apprendre des activités quotidiennes à des personnes atteintes de démence, afin de les aider à être plus autonomes dans leur vie de tous les jours.

Dans cette optique, nous explorons l'apprentissage de l'utilisation de téléphones intelligents pour supporter les activités quotidiennes, telles que la communication avec les proches. Ces trois projets de recherche en continuité permettront donc le développement de nouvelles approches qui auront le potentiel de bonifier les pratiques cliniques et d'avoir des retombées concrètes pour le système de santé.