Les déterminants de l'inégalité en santé périnatale au Québec : les facteurs de risque de prématurité reliés à l'environnement social, physique, et clinique et l'interaction entre ces facteurs dans les populations québécoises les plus vulnérables

 

Nathalie Auger

Centre de recherche du CHUM

 

Domaine : Santé de la mère, des enfants et des adolescents 

Programme chercheurs boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2012-2013

Naître trop tôt durant la grossesse, ce que l'on appelle une naissance prématurée, peut avoir des conséquences négatives sur la santé des enfants tout au long de leur vie, en particulier quand ces bébés sont nés à un âge gestationnel très court. Les causes des naissances prématurées sont mal comprises et préoccupantes sachant que la prévention des naissances prématurées dépend de notre compréhension des causes et des tendances dans le temps et durant la grossesse. Le but de notre recherche est de déterminer comment de nouveaux aspects de l'environnement social et physique, ainsi que des services de santé sont reliés à la prématurité dans le temps et durant la grossesse.

Les objectifs spécifiques incluront l'investigation des naissances prématurées en relation avec les minorités linguistiques et ethniques, l'inter-ethnicité des familles, les caractéristiques des voisinages basées sur le genre, la pollution de l'air, et les ilots de chaleur. Nous investiguerons aussi les tendances des accouchements induits et par césarienne qui influent sur les naissances prématurées. Une attention particulière sera portée pour l'identification des populations les plus vulnérables à ces facteurs, incluant celles qui sont désavantagées socio économiquement, et nous évaluerons les tendances dans le temps et tout au long de l'âge gestationnel. Pour entreprendre ces analyses, nous utiliserons les données de naissances vivantes et des hôpitaux du Québec, lesquelles contiennent de l'information inestimable et non présente dans les bases de données populationnelles des autres provinces canadiennes (exemple : l'éducation maternelle et la langue dans le fichier de naissance vivante, et l'âge gestationnel dans le fichier de l'hôpital).

Enfin, les résultats de ce programme de recherche nous aideront à comprendre quels facteurs et groupes de populations nous devons cibler pour prévenir les naissances prématurées et améliorer la santé des nouveau-nés québécois.