Le sommeil et la cognition dans les maladies neurodégénératives

 

Jean-François Gagnon

Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal

 

Domaine : Vieillissement

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2012-2013

Le trouble comportemental en sommeil paradoxal est une maladie qui se manifeste par des comportements indésirables souvent violents au cours du sommeil. Ces épisodes sont étroitement associés aux périodes de rêve, ils perturbent le sommeil et peuvent entraîner des blessures graves au sujet ou à son partenaire de lit. Le trouble comportemental en sommeil paradoxal touche 1 % de la population générale et apparaît généralement chez l'homme après l'âge de 50 ans. Nous avons observé qu'un grand nombre de patients atteints d'un trouble comportemental en sommeil paradoxal développaient après quelques années une maladie dégénérative comme la maladie de Parkinson. On a de plus observé chez la moitié de ces sujets la présence de marqueurs précoces de la maladie de Parkinson.

Le but du présent programme de recherche est d'entreprendre le suivi de ces patients pendant 5 ans afin de définir le profil évolutif de la maladie et d'identifier les sujets à risque de développer une maladie de Parkinson. Un deuxième objectif est d'identifier les régions du cerveau impliquées dans la maladie. Cette recherche ouvrira la porte à de nouvelles approches thérapeutiques dans le but non seulement de diminuer les comportements anormaux au cours du sommeil mais surtout de prévenir ou de retarder l'apparition de maladies neurologiques plus graves comme la maladie de Parkinson.