L'obésité chez l'enfant : vers une meilleure compréhension de ses déterminants, de ses conséquences cardiométaboliques, des enjeux au niveau des habitudes de vie, et des stratégies novatrices de prévention et de prise en charge

 

Melanie Henderson

Centre de recherche du CHU Ste-Justine

 

Domaine : nutrition et métabolisme

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2014-2015

Un tiers des enfants canadiens ont un surpoids ou une obésité, ce qui a d'importantes implications pour leur santé. En effet, ces enfants obèses deviennent souvent des adultes obèses, avec un risque accru de diabète de type 2. Les conditions pré-diabétiques, telle l'intolérance au glucose ou la glycémie à jeun anormale, sont plus fréquentes qu'auparavant chez l'enfant, tout particulièrement l'enfant obèse. Chez les adultes, avoir de meilleures habitudes de vie peut ralentir ou prévenir la progression des conditions pré-diabétiques vers le diabète de type 2 franc. L'influence des habitudes de vie sur le risque au diabète de type 2 chez l'enfant reste largement inconnue. Le but principal de mon programme de recherche est d'améliorer nos connaissances sur l'évolution naturelle des déterminants du pré-diabète chez les enfants, de mieux identifier les enfants le plus à risque de développer le pré-diabète, et d'augmenter nos connaissances pouvant mener au développement de stratégies préventives efficaces.

Je vais étudier la cohorte QUALITY (Quebec Adipose and Lifestyle Investigation in Youth Cohort), ce qui me permettra d'étudier 630 jeunes de l'enfance à l'adolescence. J'utiliserai l'information obtenue dans l'étude QUALITY afin de développer des interventions novatrices, que je pourrai valider auprès de jeunes dans le Centre pédiatrique d'intervention en prévention et en réadaptation cardiovasculaires (CIRCUIT) du CHU Sainte-Justine, un programme avant-gardiste incluant une intervention en activité physique (Dyn@mo), un camp d'été pour les enfants avec surpoids et obésité, ainsi qu'un programme parascolaire (début automne 2013). Le programme de recherche proposé aidera les médecins à identifier les enfants le plus à risque de développer le pré-diabète, et aidera au développement de nouvelles interventions qui sauront améliorer la pratique clinique et les programmes communautaires qui visent les enfants à risque.