L'impact différentiel des interventions en santé des populations sur les populations vulnérables

 

Samuel Harper

Université McGill

 

Domaine : Santé des populations

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2013-2014

Les hommes et les femmes vivent mieux plus longtemps. Pourtant au Canada et à l'échelle mondiale, des personnes vulnérables subissent une détérioration de leur santé. La persistance de ces différences sociales amène à se poser d'importantes questions comme de savoir si les politiques actuelles pour améliorer la santé concernent également les groupes défavorisés. De nouvelles politiques de santé pour les pauvres et les populations marginalisées peuvent être nécessaires. Ce programme de recherche se concentre sur les différentes conséquences que des réglementations sociales et de la santé particulières peuvent entraîner.

La nouveauté de cette étude réside dans l'utilisation d'une série « d'expériences dans les conditions naturelles » afin de mieux déterminer les conséquences de réglementations dans différentes couches de la population. Lorsqu'une loi (l'interdiction de fumer) est adoptée dans un état ou un pays, nous pouvons évaluer ses conséquences en comparant les changements en matière de santé dans cette région et dans des régions similaires où la loi n'est pas appliquée. Il est également possible de mesurer les différences des effets d'une loi entre des populations vulnérables et des populations riches.
 
Le premier projet cherche à savoir si les modifications récentes apportées à la législation sur le tabac et sur les programmes de dépistage du cancer peuvent avoir différents effets sur le comportement lié à la santé chez les pauvres. Un deuxième ensemble de projets s'intéresse aux conséquences de l'élimination des frais de services de santé sur la santé de la mère et de l'enfant dans les pays pauvres. Enfin, un troisième ensemble de projets cherche à savoir si les changements récents de conjoncture ont affecté la santé des adultes en situation difficile. Ce programme apportera des connaissances utiles à l'élaboration de politiques visant à promouvoir l'équité en santé.