L'évaluation des facteurs motivationnels et cognitifs qui favorisent l'adoption et le maintien de la pratique régulière de l'activité physique chez les gens atteints du diabète de type 2

 

Paule Miquelon

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

 

Domaine : Santé des populations

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2012-2013

 

Le programme de recherche proposé porte sur l'évaluation des facteurs motivationnels et cognitifs associés à l'adoption et au maintien de la pratique de l'activité physique (AP) chez les gens atteints du diabète de type 2 (Db2). Bien que les études démontrent que la pratique régulière d'une AP par une personne atteinte du Db2 permet de réduire de façon significative les risques de complications associées à sa maladie, les adultes atteints de ce type de diabète ont de la difficulté à adopter et à maintenir la pratique de l'AP. Il est donc important d'examiner pourquoi aussi peu de gens atteints du Db2 pratiquent régulièrement l'AP alors même que les effets bénéfiques de cette dernière sur leur santé ont été démontrés.

Pour aborder ce questionnement, ce programme de recherche s'appuiera sur trois approches théoriques, soit : la théorie de l'autodétermination (Deci & Ryan, 2000), la théorie de l'implantation des intentions (Gollwitzer, 1999) et le modèle transthéorique (Prochaska & DiClemente, 1998) afin de répondre à deux objectifs : Le premier objectif sera d'examiner dans quelle mesure les raisons pour lesquelles les gens atteints du Db2 pratiquent l'AP et les plans d'action qu'ils mettent en place pour pratiquer l'AP jouent un rôle dans l'adoption et le maintien de la pratique de celle-ci. Le deuxième objectif sera de mettre sur pied une intervention pouvant motiver les gens atteints du Db2 à adopter et à maintenir la pratique de l'AP. Quatre projets de recherche seront menés pour atteindre ces objectifs. Les résultats mèneront à des applications pratiques importantes car ils indiqueront sur quels facteurs il est possible d'agir pour favoriser l'adoption et le maintien de la pratique de l'AP chez les gens atteints du Db2.