L'effet neurotoxique des oligomères amyloïde-bêta sur les troubles de la mémoire et du sommeil dans la maladie d'Alzheimer

 

Jonathan Brouillette

Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal

 

Domaine : vieillissement

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2016-2017

La maladie d'Alzheimer (MA) se caractérise par des pertes de mémoire et des troubles du sommeil dès les débuts de la maladie. Plusieurs études ont montré que la protéine amyloïde bêta (Aβ) s'accumule et forme des agrégats d'oligomères (Aβo) toxiques qui engendrent la mort neuronale et les problèmes de mémoire observés dans les stades précoces de la MA. Cependant, on ignore comment les Aβo et les problèmes de sommeil s'influencent l'un et l'autre pour induire la neurodégénérescence et les déficits cognitifs dans la MA.

L'objectif central de notre projet est d'étudier l'effet neurotoxique des Aβo sur les troubles de la mémoire et du sommeil dans les stades précoces de la MA. Afin d'atteindre cet objectif, nous allons prendre avantage de notre nouveau modèle animal de la MA dans lequel l'injection répétée des Aβo chez l'animal permet de mimer la neurotoxicité des Aβo observée chez l'humain. Trois objectifs spécifiques seront évalués :

Objectif 1 : Étudier le rôle délétère des Aβo sur la mémoire et les différentes composantes du sommeil en condition de sommeil normal à l'aide d'enregistrement électroencéphalographique (EEG).

Objectif 2 : Déterminer si une privation de sommeil exacerbe la toxicité des Aβo et les dysfonctionnements de la mémoire.

Objectif 3 : Évaluer si la transthyrétine, la principale protéine qui lie les Aβo pour favoriser leur élimination du cerveau, peut agir comme agent thérapeutique pour prévenir l'effet néfaste des Aβo.

Déterminer la signature spécifique des Aβo sur les caractéristiques EEG du sommeil pourrait se révéler être un marqueur de choix non-invasif afin de diagnostiquer précocement la MA. L'étude des mécanismes moléculaires affectés par les Aβo permettra d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques agissant en début de maladie.