L'adversité et la santé des enfants : Une étude prospective et longitudinale de l'effet du timing d'exposition au stress sur la trajectoire de développement de cortisol diurne

 

Leah Wright

Université Concordia

 

Domaine : Santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme : Formation de doctorat

Concours 2016-2017

Partenaire:

Fondation des Étoiles

Le stress chez les enfants est associé à de nombreux problèmes de santé pendant l'enfance et à l'âge adulte plus tard. La fluctuation du taux de cortisol (ou «l'hormone du stress») est souvent utilisée comme indicateur physiologique de stress.  En examinant la fluctuation du taux de cortisol, les chercheurs peuvent déduire comment les enfants réagissent au stress dans leur vie. Des études expérimentales démontrent que les enfants éprouvent une réaction accrue de cortisol après un test de stress social.

Cependant, les études sur le stress dans le «monde réel» donnent souvent des résultats mitigés. Le timing auquel les enfants sont exposés au stress peut être une explication potentielle des résultats mitigés. La présente étude portera sur le stress à différents stades de développement avec un échantillon de 634 enfants au Québec. Les enfants ont été évalués à trois intervalles au cours d'une période de 6 ans. À chaque visite, les enfants ont complété des questionnaires portant sur le stress et leur taux de cortisol ont été mesurés. Nous prédisons que les taux de cortisol diffèreront dépendamment si les enfants ont été exposés au stress avant, pendant ou après la puberté.