Interventions pharmacologiques pour le contrôle du délirium et de l'agitation suite à un traumatisme cranio-cérébral : une revue systématique de données cliniques et précliniques

 

David Williamson

Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Consortium pour le développement de la recherche en traumatologie - volet 4

Concours 2015-2016

Au Canada, les traumatismes cranio-cérébraux (TCC) affectent un grand nombre de patients et sont une cause importante d'invalidité et de mortalité. Les survivants d'un TCC souffrent fréquemment de troubles de la conscience comme le délirium. Le délirium est un état de confusion aigue caractérisé par une fluctuation de l'état mental, un manque d'attention, et une altération de l'état de conscience ou une pensée désorganisée. Des médicaments sont souvent utilisés par les équipes médicales dans ces cas afin de contrôler l'agitation et faciliter la réhabilitation. Les cliniciens justifient cette pratique par le fait qu'il est potentiellement plus dangereux de laisser le patient confus et agité se faire du tort. Cependant, le traitement optimal et sécuritaire, qui n'interfère pas avec la récupération du cerveau demeure controversé.

Des études animales suggèrent que certains médicaments fréquemment utilisés dans le traitement du délirium pourraient nuire à la récupération du cerveau. Sans égards aux inquiétudes concernant leurs effets, les médicaments sont utilisés couramment pour soigner le délirium de victimes de TCC.

L'objectif de notre projet est d'effectuer une synthèse des connaissances scientifiques (revue systématique) incluant les données d'études animales et d'études cliniques décrivant les effets des médicaments proposés comme traitements du délirium chez les victimes de TCC. Une recherche bibliographique exhaustive sera effectuée et l'ensemble des articles scientifiques sur le sujet sera évalué, analysé et synthétisé. Les résultats de ce projet pourront orienter les attitudes à adopter pour le traitement du délirium et les avenues de recherche à prioriser.