Impacts de l'adversité en début de vie et du génotype sur le développement des circuits attentionnels

 

Sherif Karama

Centre de recherche de l'IUSM Douglas

 

Domaine : Neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme : Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 2

Concours 2016-2017

 

Les objectifs principaux du programme de recherche proposé sont d'améliorer notre compréhension des impacts 1) du petit poids à la naissance et 2) de la carence affective en enfance sur la maturation cérébrale et  le développement des capacités attentionnelles. Il est important de noter que ce programme n'est pas limité aux sujets diagnostiqués avec un Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) mais cherche plutôt à caractériser, à travers la population, la relation entre des facteurs d'adversité précoce  et le développement des systèmes du cerveau impliqués dans la composante attentionnelle du TDAH. Malgré le lien bien établi entre l'adversité précoce et le développement du cerveau, ce ne sont pas tous les enfants naissant à petit poids ou ayant vécu des carences affectives qui développent un TDAH. Il est ici suggéré que le bagage génétique influence l'impact  de l'adversité précoce sur le développement des circuits cérébraux attentionnels fréquemment touchés chez les sujets souffrant de TDAH.

Ce programme de recherche utilisera la participation du sous-échantillon montréalais (environ 250 enfants) de la cohorte à risque 'Adversité Maternelle, Vulnérabilité et Neurodéveloppement' créé en 2003 pour enquêter sur les effets des conditions de début de vie sur le développement. Les enfants passeront des résonances magnétiques annuellement (pour ceux âgés entre 8 et 14 ans) afin de permettre d'étudier le développement de la structure et du fonctionnement de leur cerveau.