Impact du programme d'accompagnement personnalisé d'intégration communautaire (PRO-COM) sur la participation sociale et la qualité de vie d'enfants ayant une lésion neurotraumatique : une étude pilote

 

Jérôme Gauvin-Lepage

Centre hospitalier universitaire Sainte Justine

 

Domaine : développement et fonctionnement des personnes et des communautés, et vie sociale

Programme Consortium pour le développement de la recherche en traumatologie - Volet 2

Concours 2018-2019

Puisqu'elles sont l'une des principales causes d'handicap physique chez les enfants, les lésions neurotraumatiques, telles que les traumatismes craniocérébraux, les séquelles d'accident vasculaire cérébral et de méningite, les tumeurs cérébrales et les blessures médullaires, représentent un problème de santé majeur au Canada. La grande majorité de ces atteintes est de nature traumatique, donc d'un caractère inattendu et soudain, et résulte en l'apparition progressive d'incapacités ainsi que de problèmes médicaux et sociaux qui affectent significativement la participation sociale et la qualité de vie de l'enfant atteint et de sa famille.

Face à ce constat, un programme d'accompagnement-citoyen personnalisé favorisant une participation sociale optimale – le PRO-COM, a été développé au cours des dernières années. La recherche a démontré que le PRO-COM est une intervention efficace pour augmenter la participation sociale et la qualité de vie d'adultes atteints d'un traumatisme craniocérébral modéré ou sévère, tandis qu'aucune étude empirique n'a encore été réalisée auprès de jeunes atteints d'une lésion neurotraumatique.

Ce projet pilote s'inscrit dans une programmation de recherche qui vise à promouvoir la participation sociale et la qualité de vie d'enfants et d'adolescents souffrant d'une lésion neurotraumatique. Ultimement, ce projet pourrait avoir un impact significatif quant à une reprise optimale des activités de la vie quotidienne du jeune atteint d'une lésion neurotraumatique afin d'améliorer son bien-être. Il va s'en dire que ce projet ouvre aussi la possibilité́ d'exporter ce programme à d'autres clientèles ainsi qu'à d'autres milieux de soins, alors que les professionnels de la santé sont à la recherche de programmes d'intervention validés, mais peu complexes, tangibles, faciles à implanter et à utiliser dans leur milieu de pratique respectif.