Facteurs de risque et de protection durant la petite enfance

 

Mayada Elsabbagh

Institut universitaire en santé mentale Douglas

 

Domaine : santé des populations

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2015-2016

L'autisme est désormais l'un des défis les plus pressants en matière de santé publique dans plusieurs communautés à travers le monde. Afin de faire face à ce défi mondial, il est essentiel de reconnaître que le dépistage et l'intervention précoce peuvent, d'une part, prévenir les conséquences incapacitantes à long terme pour la personne atteinte et, d'autre part, réduire les demandes et les coûts pour les systèmes de soins de santé et de services sociaux. À l'heure actuelle, nous ignorons dans une large mesure comment l'autisme émerge à travers le temps et les raisons pour lesquelles les enfants atteints diffèrent considérablement les uns des autres.

Par conséquent, un domaine de recherche grandissant se situe au croisement de deux disciplines importantes, soit l'enfance et l'autisme. Ce domaine de recherche émergent s'appuie sur des innovations du domaine de la science fondamentale, qui dans la dernière décennie a réussi à obtenir des réponses des bébés sur leur développement, leur cognition, et leur communication. À la lumière de ces progrès, l'objectif à long terme est de reconnaître beaucoup plus tôt les signes les plus subtils de l'autisme afin de réduire son impact durant la période de plasticité cérébrale maximale.

Le programme de recherche proposé vise donc à comprendre comment les facteurs de risque génétique pour l'autisme et d'autres troubles neurodéveloppementaux affectent/changent le développement précoce du cerveau et son fonctionnement. En travaillant en étroite collaboration avec des partenaires communautaires ainsi que des familles atteintes d'autisme, les connaissances résultant du programme de recherche proposé peuvent aider à la reconnaissance précoce de l'autisme.