Explorations clownesques avec les sons de la conscience

 

Recherche intersectorielle - Programme Audace

Concours 2018-2019

 

Composition de l'équipe:

Stefanie Blain-Moraes (Université McGill), responsable
Francis Bernard (Université de Montréal), co-chercheur
Tamar Tembeck (Université McGill), co-chercheuse
Florence Vinit (Université du Québec à Montréal), co-chercheuse

 

Domaine : Services de santé

Secteur 1 : Sciences naturelles et génie         Secteur 2 : Arts et lettres

 

En vidéo (5 minutes)

Les progrès de la médecine ont permis la survie de patients ayant peu ou pas de capacité à interagir avec les autres, ce qui complique la tâche de ceux qui s'en occupent. Le but de ce projet est d'évaluer la faisabilité d'un « assemblage perturbateur » (disruptive technology) intitulé Résonance qui permettrait de détecter et d'augmenter la conscience de ces individus peu communicatifs. Cet assemblage est constitué d'une technologie novatrice qui traduit en sons les signaux du cerveau associés aux niveaux de conscience et d'artistes spécialisés dans la communication non verbale et capables d'interagir en milieu de soins avec des individus ayant différents niveaux et capacités d'expression.

L'équipe interdisciplinaire regroupe des chercheurs de milieux variés (ingénierie, psychologie, interaction humain-machine, médecine, histoire de l'art) ainsi que des artistes (clowns thérapeutiques). Le projet développera 5 ateliers animés chaque fois par un membre différent de l'équipe visant à développer et tester la capacité de connexions interpersonnelles avec des individus jusqu'alors incapables de le faire. La place des artistes clowns sera cruciale pour leur capacité à décoder des signaux subtils de communication et à les traduire en jeu.  Le projet offrira de nouvelles formes d'interaction interpersonnelle et recueillera de l'information critique sur les décisions liées aux soins qui dépendent de la capacité de conscience de l'individu. Il contribuera à démocratiser l'information neuroscientifique en la rendant accessible aux aidants naturels de ces patients.

Appel de propositions