Évolution fonctionnelle de la clientèle traumatisée craniocérébrale adulte en réadaptation et participation sociale : une étude multicentrique en continuum de soins-communauté

 

Michelle McKerral

CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Consortium pour le développement de la recherche en traumatologie - Volet 1

Concours 2018-2019

Ce projet de recherche clinique s'inscrit dans la suite de démarches novatrices de transfert de connaissances en traumatologie, subventionnées par l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS), récemment effectuées par cinq centres de réadaptation en déficience physique et qui ont permis de jeter les bases d'une culture de mesure systématique de l'évolution en réadaptation et du devenir, en termes de participation sociale, des adultes québécois ayant subi un traumatisme craniocérébral (TCC). Le Mayo-Portland Adaptability Inventory-4, ou MPAI-4, qui comporte trois courtes échelles: Capacités (12 énoncés), Adaptation (12 énoncés), Participation (8 énoncés), a été implanté dans l'ensemble des Programmes TCC du continuum de réadaptation de la grande région de Montréal (5 sites de réadaptation). Ces nouvelles pratiques génèrent une masse critique de données qui nous permet à présent de mener des études originales et rigoureuses en contexte québécois pour mieux comprendre les multiples facteurs reliés à l'évolution clinique des personnes ayant subi un TCC.

Ce projet permettra d'établir un portrait de l'évolution, en termes d'adaptation/participation sociale, d'une grande cohorte d'usagers en cours de réadaptation et de déterminer quels facteurs sont reliés à la participation sociale et la qualité de vie des personnes ayant subi un TCC une année après la fin de leur réadaptation. Cette étude novatrice permettra d'obtenir un portrait jusqu'à présent inédit de la participation sociale et de l'évolution en réadaptation des personnes TCC ayant reçu des services au sein du continuum de traumatologie. Ces données probantes spécifiques au contexte québécois permettront d'améliorer les pratiques, de soutenir la prise de décisions relatives à l'organisation des services, et d'améliorer la participation sociale et la qualité de vie des personnes qui subissent un TCC.