Évaluation et traitement des comportements problématiques chez les enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme

 

Marc Lanovaz

Université de Montréal

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2015-2016

Au Québec, environ 1% des enfants d'âge scolaire ont un trouble du spectre de l'autisme. Un des défis associés au traitement de ce trouble est la prévalence significative de comportements problématiques. Il est important de réduire ces comportements puisqu'ils peuvent interférer avec le fonctionnement, les apprentissages et la participation sociale des enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme.

Le but du programme de recherche est d'améliorer l'évaluation et le traitement des comportements problématiques chez les enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme en développant et en évaluant des nouveaux modèles de dispensation des services à domicile. Plus spécifiquement, les objectifs du programme de recherche sont d'évaluer les effets d'applications mobiles et d'un programme d'intervention standardisé sur les comportements d'enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme et d'examiner l'impact de réduire les comportements problématiques sur la qualité de vie et la santé mentale des parents. Le programme de recherche vise également à évaluer les impacts sociaux et cliniques de mettre en place les traitements en milieu familial.

Pour atteindre ces objectifs, le programme de recherche est divisé en deux volets. Le premier volet vise à développer et à évaluer des applications mobiles qui peuvent soutenir les parents dans la réduction des comportements problématiques. Le deuxième volet a pour objectif d'évaluer les effets d'un programme d'intervention standardisé, le « Prevent-Teach-Reinforce », que le parent met en place sous la supervision d'un professionnel. Les résultats ont le potentiel de réduire considérablement les coûts et les temps d'attente pour recevoir des services spécialisés. De plus, une standardisation de l'approche utilisée pourrait améliorer et uniformiser la qualité des services offerts par les différents établissements impliqués auprès de cette population.