Étude des mécanismes du désordre minéral et osseux en insuffisance rénale chronique

 

Fabrice Mac-Way

Centre de recherche de l'Hôtel-Dieu de Québec

 

Domaine : appareil locomoteur et arthrite

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2015-2016

Partenaire

Fondation canadienne du rein

La maladie rénale chronique affecte une grande partie de la population au Canada. L'insuffisance rénale chronique (IRC), c'est-à-dire quand les reins ne suffisent plus à leur fonction de filtration, évolue inexorablement vers la dialyse à moins qu'une greffe rénale soit envisagée. Les anomalies de l'os sont une des complications majeures amenant une fragilité osseuse accrue ce qui se traduit par de multiples fractures chez ces patients. Les données récentes montrent que l'os semble être aussi à l'origine du développement des depôts de calcium dans les vaisseaux. Ce qui explique la hausse importante de la maladie cardiovasculaire chez l'IRC.  Deux molécules connues pour empêcher la formation de l'os semblent être impliquées dans la maladie osseuse de l'IRC. Une de ces molécules est la sclérostine, produite par une cellule de l'os, l'ostéocyte. L'autre molécule s'appelle DKK1 et se trouve également sur les ostéocytes. Comment l'anomalie de l'ostéocyte est impliquée dans le développement des désordres de l'os en IRC demeure actuellement sans réponses.

L'objectif de mon programme de recherche est donc d'étudier l'anomalie de l'ostéocyte et de comprendre comment les molécules qui empêchent la formation de l'os mènent à ces complications. Nous allons étudier ces mécanismes dans un modèle animal d'IRC et voir si le fait d'empêcher la sclérostine et DKK1 de fonctionner renforce l'os et diminue le dépôt de calcium dans les vaisseaux. Nous allons valider les résultats de nos études animales en évaluant la relation entre le dosage sanguin de la sclérostine et DKK1 et les fractures chez des patients en IRC. Grâce à ces recherches, nous espérons que de nouvelles thérapies verront le jour pour diminuer ces complications morbides et mortelles.