Étude des mécanismes de régulation épigénétique de la transcription controlée par les récepteurs nucléaires et leur implication dans le développement des cancers hormono-dépendants

 

Nicolas Gévry

Université de Sherbrooke

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2015-2016

La régulation de l'expression des gènes est un processus essentiel pour le développement et le maintien des organismes vivants. L'information génétique contenue dans l'ADN va être décodée par une première étape appelée transcription. Ce processus met en jeu de nombreuses protéines, notamment les récepteurs nucléaires (RN), qui ont la capacité de se fixer sur l'ADN et qui vont permettre une régulation fine des gènes. L'activation de ces RN nécessite pour la plupart la liaison de petites molécules telles que les hormones qui vont alors provoquer un changement de forme de ces RN. Ce changement de conformation entraine la dissociation de protéines qui ont un effet négatif sur l'activité des RN ce qui permet alors le recrutement de protéines à action positive. Ceci va alors faciliter l'accessibilité de la machinerie générale de la transcription sur des régions spécifiques de l'ADN conduisant à l'expression des gènes.

Le programme de recherche proposé vise à comprendre le rôle de l'environnement et la structure de l'ADN sur la régulation de l'expression des gènes contrôlée par les RN dans des contextes pathologiques (cancers du sein et de la prostate). Afin d'accomplir nos objectifs, nous allons exploiter des outils de biologie moléculaire et de bioinformatique à la pointe de la technologie. Compte tenu de l'importance des RN en physiologie humaine et de leur rôle dans le développement de maladies, une compréhension détaillée de leur fonction devrait avoir un impact sur le développement de nouveaux médicaments pour le cancer du sein et de la prostate.