Étude des dimensions psychosociales de l'adhésion au traitement médicamenteux

 

Sophie Lauzier

Université Laval

 

Domaine : santé des populations

Concours 2013-2014

Partenaires

Institut national d'excellence en santé et en services sociaux

L'adhésion au traitement, c'est-à-dire le respect par le patient des recommandations thérapeutiques au sujet desquelles il s'est entendu avec le prescripteur, est l'un des éléments importants de l'usage optimal des médicaments. Les résultats de nombreuses études indiquent toutefois que l'adhésion au traitement médicamenteux est sous-optimale pour une proportion importante de patients atteints de maladies chroniques.

Face à ce problème, le développement d'interventions visant à favoriser l'adhésion est considéré prioritaire par plusieurs chercheurs et organisations. Le développement de ces interventions est toutefois limité par notre compréhension partielle des facteurs psychosociaux pouvant influencer l'adhésion. En effet, ce sont ces facteurs modifiables et associés à l'adoption de plusieurs comportements de santé qui doivent être ciblés dans le cadre d'interventions afin d'en augmenter le potentiel d'efficacité. Les objectifs de mon programme de recherche sont 1) d'approfondir notre compréhension des facteurs psychosociaux influençant l'adhésion au traitement médicamenteux et 2) de développer des interventions favorisant l'adhésion.

Mon programme compte deux études principales. La première est une étude multicentrique visant à identifier les déterminants psychosociaux de l'adhésion à l'hormonothérapie adjuvante pour le cancer du sein au cours des 12 mois suivant la première ordonnance. La deuxième vise à développer une intervention offerte par les pharmaciens communautaires afin d'améliorer la persistance au traitement médicamenteux antidépresseur. Le but ultime de ces travaux est d'optimiser l'usage de thérapies largement disponibles et accessibles et dont les bénéfices sont démontrés afin d'améliorer la santé des personnes touchées par ces maladies chroniques.