Etude de la réorganisation anatomo-fonctionnelle des réseaux au repos associée à la maladie d'Alzheimer

 

Pierre Bellec

Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM)

 

Domaine : Vieillissement

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2012-2013

La maladie d'Alzheimer (MA) va bientôt prendre les dimensions d'une épidémie. Les symptômes initiaux de la maladie prennent de nombreuses formes, mais ne sont pas propres à cette pathologie. Il n'est aujourd'hui possible de formuler un diagnostic de probable MA que lorsqu'un patient présente des signes de démence. A ce stade, le processus neurodégénératif a malheureusement très sévèrement endommagé les tissus cérébraux. Pour que des interventions efficaces voient le jour, les cliniciens doivent pouvoir diagnostiquer la MA aussi tôt que possible, idéalement avant l'apparition des premiers symptômes. Pour faciliter le diagnostic, des biomarqueurs permettent de suivre les progrès des dommages cérébraux: la matière grise s'atrophie alors que les fibres de matière blanche se détériorent. Les biomarqueurs structuraux actuels ne permettent malgré tout pas de prédire quels individus sont à haut risque pour la MA précisément. Une importante pièce manquante du puzzle est que nous ne savons pas comment le cerveau maintient une activité cognitive intacte malgré la progression des dommages structuraux. L'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) peut capturer l'organisation des réseaux cérébraux en observant la cohérence spatiale de l'activité cérébrale spontanée alors que le sujet se repose.

Nous proposons de suivre la plasticité des réseaux fonctionnels à l'aide de nouvelles méthodes d'analyse en IRMf, et d'identifier les changements structuraux associés à l'aide de biomarqueurs dédiés. La précision d'un diagnostic basé sur l'IRMf au repos sera évalué dans une base de données de patients collectée sur plusieurs sites. Ce projet permettra de comprendre les interactions entre les changements fonctionnels et structuraux au cours de la maladie d'Alzheimer, ce qui permettra de poser un meilleur diagnostic précoce.