Étude de l'impact de la sénescence sur les cellules souches/progénitrices et de leur utilisation comme thérapie cellulaire personnalisée

 

Christian Beausejour

Centre de recherche du CHU Ste- Justine

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2014-2015

La thématique de recherche de mon laboratoire est divisée en deux axes principaux.  Dans un premier temps, nous étudions les cellules souches de la moelle osseuse et du cerveau. Nous croyons que l'expansion et la différentiation de ces cellules doivent être étroitement contrôlées afin d'assurer le renouvellement des tissus endommagés tout en minimisant le risque de développer un cancer. Nous nous intéressons à l'interaction de ces cellules avec leur microenvironnement (les cellules et tissus avoisinants) et essayons de comprendre comment le dommage causé par les traitements contre le cancer (par exemple l'irradiation) influence ces interactions. Nous croyons que la formation de cellules sénescentes (endommagées) suite à l'irradiation modifie le microenvironnement. Notre hypothèse est que l'accumulation de cellules sénescentes/endommagées, perturbe le renouvellement des tissus.

Pour réaliser ce travail nous utilisons principalement un modèle de souris où nous pouvons inactiver certains gènes. En parallèle, nous étudions comment modifier génétiquement les cellules isolées de patients (par exemple des cellules provenant de la peau ou du muscle) ainsi que des cellules souches dérivées à partir de ces mêmes cellules. Notre objectif est de développer des approches de thérapie cellulaire personnalisées autologues, c'est-à-dire sans risque de rejet pour les patients. Utilisant différentes techniques, nous insérons des gènes afin d'augmenter l'efficacité des cellules comme agents thérapeutiques. En conclusion, mon programme de recherche devrait permettre une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans la régénération tissulaire.