Efficacité et sécurité des analgésiques et sédatifs aux soins intensifs

 

Yoanna Skrobik

Centre universitaire de santé McGill

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 2

Concours 2015-2016

Le contrôle de la douleur et de l'ajustement de médicaments pour l'anxiété sont une priorité pour les patients admis aux unités de soins intensifs (USI). Une partie de ce programme vise à améliorer les évaluations et l'administration de ces médicaments, en les adaptant mieux aux besoins individuels des patients.

La plupart des patients aux USI, en particulier ceux nécessitant une ventilation mécanique, reçoivent des sédatifs et des analgésiques par voie intraveineuse. En plus d'être utiles, ces médicaments peuvent causer des effets secondaires tels qu'une baisse du niveau de conscience, ce qui mène à un coma d'origine médicamenteuse. Ce coma peut être dû à l'administration de médicaments, à leur métabolisme, ou aux interactions médicamenteuses entre les multiples agents pharmacologiques administrés dans le cadre de soins intensifs.

Deux études visent à identifier quels sont les mécanismes associés au développement du coma aux USI. Le thème global est l'amélioration de l'efficacité et de la sécurité de l'analgésie et de la sédation pharmacologiques.