Dissociation entre le traitement de l'information sociale et non-sociale dans le spectre autistique : le développement de l'intégration multisensorielle

 

Armando Bertone

Université McGill

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2016-2017

Les troubles du spectre autistique (TSAs) sont des conditions neurodéveloppementales très courantes caractérisées par des difficultés concernant les interactions sociales et la communication, ainsi que par des intérêts restreints et des comportements répétitifs. Aussi, les individus atteints de TSA, ne pouvant pas intégrer de l'information de multiples sens, perçoivent souvent le monde comme étant fragmenté. Cette capacité, appelée l'intégration multisensorielle ou IMS, est typiquement automatisée et nous permet de comprendre et d'interagir de façon adaptive avec notre environnement physique et de communiquer avec les autres. Malgré que l'IMS a été démontré moins efficace dans les TSAs, ce n'est pas clair si ceci est car les individus atteints de TSA n'intègrent pas correctement l'information au contenu social, ou alternativement, car  les individus atteints de TSA ont de la difficulté à intégrer de l'information de différents sens, peu importe si cette information est à contenu social ou non. De plus, la façon dont les capacités d'IMS des individus atteints de TSA diffèrent de celles d'individus sans TSA à différentes périodes du développement n'a pas encore été établie.

Le but du projet de recherche proposé est d'évaluer si la disruption de capacité d'IMS dans les individus atteints de TSA est spécifique à l'information à contenu social complexe ou si elle résulte d'un déficit plus général de traitement d'information complexe qui perturbe l'intégration d'information multisensorielle peu importe son contenu (social ou non).

Les résultats de recherche auront des implications théoriques majeures sur l'origine des comportements sociaux en autisme, ainsi qu'adressant des questions appliquées importantes, tel que si les interventions sensorielles couramment acceptées pour les individus atteints de TSA devrait de facto porter emphase exclusivement sur l'amélioration de comportements dans un contexte exclusivement social.