Développement et validation d'outils diagnostiques au point d'intervention pour la tuberculose

 

Madhukar Pai

Université McGill

 

Domaine : Maladies infectieuses et immunitaires

Programme chercheurs boursiers - Junior 2

Concours 2012-2013

La tuberculose continue d'être un problème de santé important: le tiers de la population mondiale est infectée, et on recense 9 millions de nouveaux cas et 2 millions de décès chaque année. Un diagnostic et traitement rapides sont au coeur du contrôle et de l'éradication de la tuberculose. Malheureusement, les tests actuels sont désuets, lents et nécessitent des laboratoires spécialisés. Ainsi, mon programme de recherche actuel est d'étudier de nouveaux tests rapides pour la tuberculose utilisables en clinique régulière, sans laboratoire spécialisé.

Le premier projet évaluera la performance et le rapport coût-efficacité d'un nouveau test qui détecte la tuberculose en moins de 2 heures en clinique, le Xpert MTB/RIF. Même si de moins en moins de Canadiens sont infectés par la tuberculose, les taux demeurent élevés chez certaines populations immigrantes et Autochtones. Actuellement, le Nunavut fait face à un problème de tuberculose sans précédents dans toute son histoire. Ainsi, le Xpert sera évalué dans une clinique de tuberculose à Montréal (Québec), et dans un hôpital d'Iqaluit (Nunavut). Les résultats seront comparés à ceux de tests classiques. Ce projet permettra aux organismes gouvernementaux canadiens de développer des standards fondés sur des preuves pour ce nouveau test.

Le second projet est de développer le premier test simple pour la tuberculose extrapulmonaire au monde, utilisable en clinique régulière, pour moins de 3 $. Ce test sera développé et validé en Inde, où la tuberculose représente un important problème, avec l'aide de 2 institutions indiennes. Il permettra de diagnostiquer la tuberculose en moins de 20 minutes, sans personnel ni laboratoire spécialisés. Ce projet fournira des données sur la fiabilité, performance et facilité d'utilisation du test, et pourrait mener à un second projet de plus grande envergure impliquant différentes formes de tuberculose extrapulmonaire.