Développement et évaluation épidémiologique de mesures visant à améliorer la santé respiratoire des populations autochtones du Québec et des habitants de pays à faible revenu

 

Faiz Ahmad Khan

Université McGill

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2015-2016

Le but principal de mes recherches est d'identifier des interventions pour réduire le fardeau de la tuberculose (TB) chez des populations qui en sont lourdement touchées. Un projet évaluera comment des mesures de santé publique pour contrôler la TB peuvent être mises en œuvre dans des communautés Inuit. Je me servirai d'entrevues et des discussions avec des membres de la communauté Inuit pour identifier des barrières au contrôle de la TB, pour ensuite travailler avec des décideurs locaux pour adapter les interventions pour surmonter ces barrières. Ensuite j'évaluerai si ces nouvelles interventions ont influencé les activités de contrôle de la TB.

Un autre projet traite de la TB au Pakistan, un pays à faible revenu où cette maladie est très répandue et un cas sur trois n'est pas diagnostiqué annuellement. Dans ces régions, il est recommandé de dépister les groupes à haut risque, incluant les personnes dans des bidonvilles, ainsi que celles qui consultent pour des services médicaux quelle qu'en soit la raison. Mon projet se déroulera dans un bidonville au Pakistan, où j'évaluerai l'efficacité de l'utilisation d'une radiographie pulmonaire digitale interprétée par un logiciel pour dépister la TB chez toutes les personnes se présentant à un hôpital. Subséquemment j'estimerai l'impact de cette technologie sur le nombre de cas de TB identifiés.

Mes recherches adressent aussi les maladies pulmonaires autres que la TB chez les populations autochtones. Mon dernier projet examinera les maladies pulmonaires interstitielles (MPI) dans le territoire Crie de la Baie James, où les autorités de santé publique s'inquiètent d'un risque élevé de MPI. J'analyserai tous les cas de MPI pour estimer le fardeau, pour en identifier le type, et pour rechercher les raisons pour lesquelles ces maladies seraient plus fréquentes dans cette région.