Dévelopement de méthodes statistiques spécifiques à des problèmes de recherche en pédiatrie et pharmacoepidemiologie

 

Robert William Platt

Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

 

Domaine : Santé des populations

Programme chercheurs nationaux

Concours 2012-2013

Mon programme de recherche comporte trois axes. J'effectue des recherches en épidémiologie périnatale et la pharmacoépidémiologie, ainsi que des recherches sur les outils statistiques pour l'inférence causale.

L'épidémiologie périnatale présente des défis méthodologiques. J'ai démontré que les références de croissance basées sur le poids de naissance peuvent donner l'inférence biaisée. Ma recherche actuelle vise à développer des nouveaux outils statistiques utilisant des mesures de croissance foetale basées sur l'échographie pour capter les effets des expositions sur la croissance foetale et de la croissance foetale sur le nourrisson.

En pharmacoépidémiologie, les études longitudinales nous permettent de comprendre les effets de l'exposition au cours du temps. Les modèles structurels marginaux sont des outils pour estimer les paramètres des études longitudinales qui ont été utilisés en pharmacoépidémiologie pour estimer les effets de l'exposition cumulée aux médicaments. Cependant, de nombreuses questions restent en suspens sur l'utilisation optimale de ces modèles. J'étudie certaines de ces questions, dans le contexte des grandes études sur l'efficacité des médicaments et de sécurité.

Enfin, les outils traditionnels de statistiques sont conçus pour mesurer les associations, et non pas la causalité. Recemment, des outils conçus pour l'inférence causale ont été développés. Ces techniques nous permettent d'estimer les effets de causalité de l'exposition sur le résultat, sous certaines hypothèses. Mon programme de recherche est orienté vers les modèles structurels marginaux et le maximum de vraisemblance ciblée, une technique moins biaisée sous certaines hypothèses. J'étudie les propriétés théoriques et appliqués de ces deux méthodes.

Cette combinaison de recherches me permet de travailler à l'interface de la recherche médicale et des statistiques, pour apporter des méthodes statistiques dans la recherche en santé, et fournir de meilleures réponses aux questions de recherche en santé.