Design de complexes multitâches pour la thérapie du cancer et leur libération thermosensible ciblée

 

Annie Castonguay

Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2015-2016

Les coûts reliés à la santé sont grandissants et empêchent les professionnels de la santé de traiter les maladies efficacement, de développer des médicaments moins dispendieux et plus efficaces. Le plus grand défi de la découverte de médicaments moderne ne consiste pas seulement en la découverte de composés ayant une grande activité thérapeutique, mais aussi à optimiser l'affinité et la sélectivité de candidats envers certaines molécules biologiques cibles.

L'objectif global de ce programme multidisciplinaire est de créer de nouvelles modalités thérapeutiques, en  utilisant le cancer comme modèle, une maladie dévastant la vie d'innombrables québécois. La livraison ciblée de médicaments est une méthode convoitée pour surmonter la barrière d'affinité et de sélectivité de molécules à haute valeur thérapeutique. Elle consiste à livrer la médication au patient d'une manière qui augmente la concentration locale du médicament à certains endroits du corps, plutôt qu'à d'autres; l'agent thérapeutique fait alors partie d'une navette, et est transporté vers une cible spécifique, à proximité du tissu problématique, avant d'être relâché. Les agents thérapeutiques organométalliques multitâches sont une classe de médicaments possédant une activité supérieure, étant capables de provoquer la mort des cellules cancéreuses par différents mécanismes, menant à des activités thérapeutiques additives ou bien même synergiques. En combinant le pouvoir ciblant unique des aptamères et la capacité des agents thérapeutiques organométalliques multitâches à base de ruthénium à provoquer la mort des cellules cancéreuses, il sera possible de créer de nouveaux outils pour contrer les nombreux problèmes associés aux chimiothérapies existantes. Cette union permettra une sensible discrimination entre les tissus sains et ceux cancéreux. En d'autres mots, contrairement aux agents chimiothérapeutiques traditionnels, ces nouveaux hybrides de ruthénium bien pensés cibleront et attaqueront les cellules cancéreuses afin que les cellules en santé soient inaffectées.