Contribution des cellules gliales dans la douleur chronique

 

Ji Zhang

Université McGill

 

Domaine : Neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2012-2013

La douleur neuropathique est une affection fréquente pour laquelle presque aucun traitement efficace n'est disponible. Pendant des décennies, la douleur a été considérée comme étant médiée uniquement par les neurones. Cependant, ce point de vue a été contesté en mettant en évidence la participation active d'autres types de cellules, tels que « cellules gliales » dans l'initiation et/ou la maintenance de cette hypersensibilité dans différentes conditions pathologiques. La microglie et les astrocytes sont deux grands types de cellules gliales dans le système nerveux central. Alors que de nombreuses preuves supportent le rôle de microglie dans la douleur chronique, on sait beaucoup moins sur l'importance des astrocytes. Dans cette proposition, nous allons nous concentrer sur l'implication des astrocytes dans la pathogenèse de la douleur neuropathique.

Nos études précédentes ont révélé lorsqu'un nerf est lésé, il y a l'activation à la fois de la microglie et des astrocytes dans la moelle épinière et cette activation gliale est caractérisée par une réponse précoce et transitoire de microglie, suivie par l'activation des astrocytes tardive et persistante. Nous allons utiliser des outils pharmacologiques et moléculaires pour étudier les mécanismes par lesquels les astrocytes modulent la douleur chronique en ciblant certaines protéines spécifiques situés sur les astrocytes. Nous allons également examiner la relation entre la microglie et les astrocytes pour voir si l'activation microgliale est nécessaire pour l'activation des astrocytes et quelles sont les molécules impliquées dans l'interaction entre ces deux types de cellules gliales. Élucider comment la glie dans la moelle épinière interagit avec les neurones sensorielles fera progresser notre compréhension de l'étiologie de la douleur chronique. Identification de nouvelles stratégies et de cibles impliquées dans la douleur neuropathique est susceptible d'ouvrir de nouvelles voies pour un traitement efficace de la douleur chronique.