Caractérisation du rôle du réseau lymphatique dans l'athérosclérose

 

Catherine Martel

Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2016-2017

 

Un haut taux de cholestérol sanguin est un facteur de risque important des maladies cardiovasculaires, dont l'athérosclérose qui est caractérisée par l'accumulation de cholestérol dans les parois des artères du cœur. On appelle ''bon cholestérol'' (HDL) les "bateaux de cargaisons" qui ont pour rôle de mobiliser le cholestérol (par analogie, marchandise) coincé dans les parois des artères du coeur (les quais de chargements), vers le sang (la mer) puis le foie et les intestins pour éventuellement l'éliminer hors de l'organisme (lieu de réception de la marchandise). Dans une étude récemment publiée (Martel JCI 2013), nous avons démontré que, pour être efficacement éliminé, le cholestérol accumulé dans les parois des artères doit nécessairement passer par des conduits appelés vaisseaux lymphatiques. Puisque le système lymphatique – lymphe, du latin lympha, qui signifie eau – est responsable du transport des macromolécules et de l'équilibre fluidique à travers l'organisme, un rôle de ce système dans le transport du cholestérol dans le cadre des maladies cardiovasculaires s'avérait logique.

Nos travaux suggèrent que les bateaux de cargaisons (HDL) quittent les quais de chargement (parois des artères) pour d'abord se rendre dans les canaux fluviaux (vaisseaux lymphatiques) avant de se rendre à la mer (circulation sanguine) pour rejoindre les sites de livraison (foie/intestins pour excrétion). Or, dans l'athérosclérose, ces "canaux" seraient vraisemblablement dysfonctionnels, ne laissant pas bien passer la marchandise. Notre but est maintenant de mieux comprendre les interactions entre les vaisseaux lymphatiques et la progression des maladies cardiovasculaires. Nous étudierons les causes et conséquences du mauvais transport lymphatique tout au long de la progression de l'athérosclérose. Notre objectif est d'identifier des stratégies permettant la potentialisation de la fonction lymphatique à divers stades de la maladie, pour ultimement favoriser la régression de la maladie athérosclérotique.