Biologie structurale des protéines impliquées dans la réparation de l'ADN

 

John Pascal

Université de Montréal
 

Domaine : Cancer

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2016-2017

Le Dr. Pascal étudie la structure et la fonction de complexes macromoléculaires cellulaires. En particulier, il s'intéresse aux protéines impliquées dans les mécanismes de réparation de l'ADN. L'ADN des cellules est continuellement soumis à des dommages ou bris causés par des agents environnementaux et des erreurs dans le processus de réplication du génome.

La cellule possède de nombreuses stratégies afin de réparer ces dommages et maintenir l'intégrité de son génome.  Les processus de réparation de l'ADN sont cruciaux pour la cellule, puisque leurs dérèglements entrainent l'apparition de mutations qui peuvent conduire à l'apparition de cancer. Le Dr. Pascal s'intéresse plus particulièrement à la famille des Poly(ADP-ribose) polymérases (PARPs) et des ADN ligases. Les PARPs jouent un rôle primordial dans le maintien de l'intégrité du génome en reconnaissant les bris dans l'ADN. Les ADN ligases sont responsables de la dernière étape du processus de réparation soit la ligation du bris. Une des techniques privilégiées par le laboratoire du Dr. Pascal est la cristallographie aux rayons X des protéines.

Cette technique permet d'obtenir une image tri-dimensionnelle à haute résolution des protéines. Par le passé, cette technique a été utilisée par le laboratoire du Dr. Pascal afin d'obtenir le premier modèle tri-dimensionnel de la protéine PARP-1 liée à un fragment d'ADN endommagé et de l'ADN ligase I en train de réparer un bris d'ADN. Ces résultats ont permis de mieux comprendre comment ces protéines travaillent pour remplir leurs fonctions celullaires. Récemment, les PARPs ont été identifiées comme étant des cibles prometteuses pour le traitement du cancer.

Le Dr. Pascal utilise son expertise en biologie structurale combinée aux développements d'essais de criblage à haut débit afin d'identifier de nouveaux inhibiteurs plus performants des PARPs et autres protéines impliquées dans la réparation de l'ADN pour le traitement du cancer.