Renaldo Battista


Renaldo Battista

Directeur scientifique

Le Dr Battista est entré en fonction à titre de directeur scientifique du Fonds de recherche du Québec – Santé le 3 juillet 2012.

Le Dr Battista est professeur titulaire au Département d'administration de la santé de l'Université de Montréal depuis 2004 et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé depuis 2005. Il est également conseiller scientifique principal à l'Unité d'évaluation des technologies et des modes d'intervention du CHU Sainte-Justine et membre de son Centre de recherche, et ce depuis 2008.

Le Dr Battista a obtenu son doctorat en médecine de l'Université de Montréal pour ensuite faire une maîtrise en santé publique et un doctorat en politiques et gestion de la santé à l'Université Harvard.

De 1982 à 2003, le Dr Battista a été professeur au Département d'épidémiologie et de biostatistique ainsi qu'au Département de médecine de l'Université McGill. Il a également été président du Conseil d'évaluation des technologies de la santé du Québec (CETS) de 1994 à 2000, puis président-directeur général de l'Agence d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé (AETMIS), de 2000 à 2004.

Le Dr Battista a été membre du conseil de direction de l'Office canadien de coordination de l'évaluation des technologies de la santé (OCCETS) de 1994 à 2000 et a assumé plusieurs fonctions à l'International Society of Technology Assessment in Health Care (ISTAHC), dont la présidence de 1995 à 1997. Il a collaboré avec plusieurs collègues à la création de l'International Network of Agencies of Health Technology Assessment (INAHTA) en 1993 et a joué un rôle de conseiller dans le développement de l'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé dans plusieurs pays, dont la France, l'Espagne et l'Italie. Il a été l'un des cofondateurs, en 2001, de la maîtrise internationale en évaluation des technologies de la santé et gestion (programme ULYSSES). Il a été élu membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé en 2006.

Ses contributions scientifiques les plus importantes se regroupent autour de trois thèmes : l'intégration des services préventifs à la pratique clinique, le développement et l'implantation de lignes directrices en pratique clinique, et l'évaluation des technologies de la santé.